SITUATION DU NIVEAU D'INFESTATION DANS LES ZONES DE PRODUCTION DE POMMES DE L'AIRE INTERREG

Le niveau de présence de la prolifération dans les vergers a été estimé, dans le cadre du projet INTERRREG, de plusieurs façons.

  1. Des vergers de référence ont été inspectés par les Instituts partenaires de l'opération, à la recherche des symptômes déterminés dans le cadre de cette étude.
  2. Des questionnaires ont été diffusés auprès des producteurs de la zone INTERREG.

De plus, des frappages réguliers dans les vergers de référence ont permis de contrôler les populations de psyllides. Ces éléments permettent une déduction de l'importance du risque de diffusion du phytoplasme.




1. Taux d'infestation dans les vergers de référence

Dans chaque secteur, des vergers représentatifs ont été contrôlés visuellement, et les populations de psyllides y ont été suivies par frappages.
Des échantillons d'arbres avec symptômes ou asymptomatiques ont été analysés par P.C.R.
Les résultats sont résumés dans le tableau ci-après.


        2005 2005 2006 2006


Région
Numéro
de
parcelle
Date
de
plantation
Nombre d'arbres par
parcelle ou
hectare
Taux d'arbres à
symptômes sûrs
Taux d'arbres à
symptômes incertains
Taux d'arbres à
symptômes sûrs
Taux d'arbres à
symptômes incertains
Allemagne
Vorderpfalz 1 1988 416 22 25 14 57
  2 1989 659 11 1 k. A. k. A.
  3 2002 2220 4 3 k. A. k. A.
  4 1994 631 30 6 37 12
  5 2002 253 k. A. 0 55 13
 
Südpfalz 1 1989-90 1372 10 10 10 8
  2 1989-03 1505 4 2 8 2
  3 1989-95 933 2 0 2 2
  4 1991 1319 5 17 13 20
 
Nordbaden 1 1994 72 k. A. 5 k. A. 38
  2 1993 644 k. A. 5 k. A. 3
  3 1994-95 1078 k. A. 20 k. A. 24
 
Mittelbaden 1 1991-92 263 28 10 k. A. k. A.
  2 1978 118 27 2 k. A. k. A.
 
Südbaden 1 1987 1 k. A. 12 k. A. k. A.
France
Alsace 1 1993 720 k. A. 20 k. A. k. A.
  2 1998 3000 k. A. 20-25 k. A. k. A.
  3 1990 6000 k. A. 20-25 k. A. k. A.
Suisse
Aargau 1 1976-04 1873 k. A. 0-5 k. A. k. A.
Solothurn 2 1976 0,6 k. A. 50 k. A. k. A.

k. A. = absence de données





Les vergers ont été choisis d'ages différents avec des variétés diverses afin d'avoir un échantillonnage représentatif. Le fait marquant mis en évidence par cette étude est que l'ensemble de la zone INTERREG est contaminée et que dans chaque secteur, des vergers ont été trouvés avec de forts taux de présence de symptômes sûrs (10 à 50 % des arbres).
Le pourcentage élevé de symptômes incertains donne à penser que le niveau d'atteinte par la prolifération est plus fort que prévu, d'autant plus que près de la moitié des échantillons incertains analysés par P.C.R. ont révélé la présence des phytoplasmes.
On observe une très forte variabilité d'une parcelle à l'autre due aux différences de variétés et de conditions. En règle générale les vergers âgés sont les plus touchés.
On a noté une augmentation de l'expression des symptômes dans les secteurs Bade du nord et Palatinat ouest de 2005 à 2006. Les données disponibles ne permettent pas d'analyse plus poussées.

HAUT DE PAGE


2. Taux d'infestation d'après les observations des producteurs

Afin d'élargir la base de travail de cette étude, un questionnaire a été diffusé chez les producteurs du Palatinat, du Pays de Bade et d'Alsace, leur demandant d'estimer la présence de la prolifération dans les vergers. Le taux de réponse a été d'au moins 10 %.
24 exploitants cultivant un total de 122 hectares de verger dans la plaine ouest du Palatinat ont répondu ; en Palatinat du sud 22 producteurs pour 61 Ha. et en Bade du Nord : 11 arboriculteurs pour 62 Ha. Les alsaciens furent 12 à répondre.
En Allemagne, 5 réponses sur 57 signalent des vergers indemnes, en Alsace 4 sur 12. 63 % des arboriculteurs du Palatinat de l'ouest et 82 % de ceux du sud annoncent un taux d'arbres atteints, inférieur ou égal à 5 %. 29 % des exploitants du Palatinat de l'ouest signalent une atteinte de 5 à 20 % et un seul dans le sud du Palatinat est touché à plus de 20 %. La répartition en Bade du nord est similaire.
En Alsace, 33 % des réponses sont inférieures ou égales à 5 % ; un quart se situe de 5 à 20 % d'arbres malades et 9 % des vergers sont estimés atteints par la prolifération à plus de 20 %. L'ensemble des variétés de pommes sont sensibles.
Des symptômes ont été signalés sur : Alkmene, Arlet, Boskoop, Braeburn, Cox's Orange, Delbarestivale, Elstar et ses variantes, Fuji, diverses Gala, Gloster, Goldparmäne, Golden, Idared, Jonagold, Melrose, Pinova et Rubinette.



HAUT DE PAGE

Counter